savoir01Avec une population totale de 1,3 milliard d’habitants, la Chine est le pays le plus peuplé de la planète (20,7% de la population mondiale). Si la densité moyenne est de 133 habitants au km², elle varie cependant de 1,8 sur les hauts plateaux du Tibet à 360 dans les provinces côtières et peut même atteindre 2200 habitants/km² dans les grandes villes comme à Shanghai.

La population n’est pas répartie de façon homogène sur l’ensemble du territoire ; de fortes disparités apparaissent entre l’est et l’ouest : le Henan, province la plus peuplée, compte 96 millions d’habitants tandis que le Tibet en compte 2,63.

On estime que 60% de la population vivent sur 1/5ème du territoire. Par ailleurs, 26% des Chinois sont âgés de moins de quinze ans. La population active est constituée de 750 millions de personnes.

La Chine est un état pluriethnique. Les Han constituent l’immense majorité de la population (92%), les 8% restant sont divisés en 55 minorités ethno-linguistiques. Les principales minorités sont : les Zhuang (15,5 millions), les Hui (8,6 millions), les Ouïghours (7,2 millions), les Yi (6,5 millions), les Miao (7,3 millions), les Mandchous (9,8 millions), les Tibétains (4,6 millions), les Mongols (4,8 millions), les Dujia, les Puyi, les Coréens, les Dong, les Yao, les Bai, les Hani, les Kazakhs, les Dai, les Li, les Lisu, les Russes…

La population dite « flottante » est importante. Un immense mouvement de migration des campagnes vers les villes est engagé malgré les limitations apportées par le pouvoir central pour canaliser et gérer ces flots de travailleurs. Cet exode rural est estimé à quelque 100 millions de personnes.

La politique volontariste mise en place a pour but d’impulser un dynamisme économique dans des villes relais pour éviter la saturation des grands centres urbains côtiers. L’objectif étant à terme de garder ces populations issues de la paysannerie au plus proche de leur foyer de départ et d’éviter l’accroissement des inégalités régionales.