Les conditions climatiques connaissent d’importantes variations entre les montagnes les plus hautes du monde (Qomolangma ou Everest à 8848 m d’altitude) et les côtes. Les régions occidentales (Mongolie, Xinjiang) enregistrent des précipitations faibles et une amplitude thermique élevée.

Au nord-est et à Pékin, le climat est continental, les températures très basses en hiver et très élevées en été. Les pluies y sont abondantes.

Dans la grande plaine de Chine, les températures sont douces. Sur les hauts plateaux loessiques, le climat est continental. Dans les plaines du Yang Tsé, l’hiver est froid et se tempère au Zhejiang et au Fujian. Au sud, le climat est tropical, assez frais l’hiver (influence continentale), avec moussons et typhons l’été.

Les pluies sont très variables suivant les régions, plus abondantes en juin. Les périodes les plus agréables se situent d’avril à mai et de septembre à octobre.

Pluviométrie annuelle (variable selon les régions) :

. Nord-est : 400 à 1000 mm
. Vallée du Fleuve Jaune : 600 à 800 mm
. Sud du Yang Tse Kiang : environ 1000 mm
. Haïnan : plus de 2000 mm

Degré hygrométrique :

. A Pékin, les hivers sont très secs (électricité statique importante) et les étés humides.
. A Shanghai, le degré hygrométrique est de 40 en hiver, 70 au printemps, 90 en été, et 60 en automne.